Navigation Menu+

L’État en situation d’insolvabilité chronique

Le système de crédit et l’insolvabilité chronique

Le système monétaire perd –il vraiment sa valeur quand l’Etat se trouve en situation d’insolvabilité chronique? On constate que le fardeau fiscal devient de plus en plus lourd que les dettes publiques sont davantage énormes. L’état est cependant mis en garde dans ces genres de situations. Le système de crédit serait-il la solution à tout ça? En effet, oui, il n’y a pas d’autres moyens plus surs que de restaurer l’ensemble de la politique budgétaire. L’Etat dans sa situation d’insolvabilité chronique sera en mesure de définir justement ce système de crédit afin que la situation reprenne son contrôle. Pour se faire, il est bien important que l’Etat doit pouvoir mettre en place des mesures qui vont gérer les risques de perte malgré que le système monétaire d’aujourd’hui ne fait que provoquer des crises incessantes et de longues périodes de régression. L’insolvabilité chronique est incontournable que si le système de crédit n’est pas maîtrisé comme il faut, l’Etat risque de nuire à l’ensemble des règles qui encadrent tout le système monétaire.

Comment l’État se finance-t-il ?

Mis à part les versements d’impôts par les contribuables, il doit bien exister un moyen de financement de l’Etat qui lui permettra de garantir le remboursement de ses crédits par la suite du système de crédit contre l’insolvabilité chronique qu’il a rencontrée. Ainsi le recours à un financement extérieur est le moyen qui donnerait la possibilité à l’Etat de récompenser les pertes et les dettes perçues, sauf qu’il faut croire que le financement extérieur n‘est pas que transfert de ressources pour combler l’insolvabilité chronique, il faut aussi penser que c’est également un transfert de risque. La plupart du temps, surtout quand il s’agit de faire appel à un financement extérieur, l’investissement doit suivre pour que cet investissement puisse subvenir également aux besoins nécessaires du pays. Il appartiendra ensuite à l’Etat de savoir équilibrer ses recettes et ses dépenses pour éviter encore la situation d’insolvabilité chronique.